Picture

Samuel's Website

Le projet ARA est officiellement suspendu, WTF ?

Samuel Forestier — 5 September 2016
J'ai appris avec effroi que Google a décidé de "suspendre" pour une durée indéterminée le projet Ara.
Petit historique, le projet Ara (vous pourrez d'ailleurs constater que sur le site du projet rien n'est indiqué concernant cette décision) découle du concept Phonebloks rattaché à Motorola (qui appartient à Google depuis quelques années), et placé dans les petits papiers de l'ATAP.

Mais alors pourquoi un projet censé changer le monde serait arrêté comme ça sans plus d'annonces qu'une simple phrase une semaine auparavant ?

Quelques pistes de réflexions:

- Des pressions des géants (Samsung, Apple, ...) trop importantes ? Pourquoi pas, car la sortie d'un téléphone modulaire enterrerait leurs smartphones et leur obsolescence programmée en seulement quelques années... mais l'argument est à relativiser puisque Google fait aussi parti de ces grands groupes, et est largement en mesure d'imposer ses décisions (sauf si Samsung a fait du chantage pour virer Android comme système de ces appareils ? :stuck_out_tongue_winking_eye:)...

- Des problèmes technologiques trop difficiles à résoudre ? Eh oui, mettre au point quelque chose de parfaitement dynamique autant dans le matériel que dans le logiciel a amené quelques défis à relever, mais l'un des plus gros était de parvenir à réduire la taille de la carte principale pour lui donner une taille similaire à un smartphone actuel... Ce qui peut expliquer cette diminution du nombre de modules dans les dernières phases d'évolution du projet...

- Un problème de marché ? Ce concept visait à équiper plus de 5 milliards d'individus sur la planète. Un peu comme Free, non pas dans le seul but de les voler aux autres fabricants, mais également en "créant" une clientèle dans la population qui refusait jusqu'à maintenant de s'équiper avec du matériel non-durable dans le temps.


Si un autre idée me vient pendant les nuits à venir, je la rajouterais sûrement juste au-dessus :wink:

Si vous aussi vous attendiez ce smartphone avec impatience (quitte à avoir fait quelques sacrifices) et étiez assez déçu des nombreux reports qui ont été fait entre début 2015 et maintenant, il vous faudra vous rabattre sur d'autres constructeurs qui tentent tant bien que mal d'amener des projets similaires à bout...
Je vous avouerais que j'avais assez confiance en Google pour la qualité et la fiabilité de cet appareil à sa sortie... tant que le projet n'est pas abandonné, l'espoir n'est pas perdu...